Bienvenue sur le site officiel de la commune de Saint-Julien sur Suran (Jura)

Mairie de Saint Julien sur Suran

Aller au contenu
Accueil > Histoire    

Rappel historique

A l'époque gallo-romaine, il semble que la région était un lieu de passage des armées au carrefour des voies Lyon-Strasbourg et Saint Amour-Arinthod. Un centre gallo romain aurait été situé au confluent du Suran et du Ponçon au nord du village.

Au VIème siècle, un village était construit autour de l'église de Loyon, un kilomètre au Nord de St Julien. A l'époque de Philippe Auguste, St Julien faisait partie des domaines de la Maison d' Autriche. En 1197, Etienne II, duc de Bourgogne fait bâtir une forteresse au nord de la maison de retraite. Le domaine seigneurial passera aux mains des Chalons, puis des Veyré, des Vaudrey, De Rau, La Baume et De Lezay jusqu'à la révolution. A cette époque, St Julien devient JULIEN LE GUERRIER jusqu'au Consulat.

De nos jours, Saint Julien, Chef lieu de canton, dispose d'un patrimoine culturel intéressant.

De l'ancien château, dont les traces remontent à 1197, il ne reste que quelques ruines. Le bâtiment actuel du 18ème siècle est le monument le plus visible. Il a été transformé en maison de retraite en 1884. Les derniers descendants de la Famille Lezay Marnésia, sans héritiers firent don de leur château à la commune de St Julien pour en faire un hospice de vieillards en 1879. Cette imposante bâtisse a été réhabilitée au début des années 1990 pour en faire un établissement fonctionnel. Il est maintenant fusionné avec les établissements voisins de Arinthod et Orgelet. L'extension du bâtiment permet aujourd'hui de recevoir douze malades atteints de la maladie d'Alzheimer et cinq personnes en accueil de jour. De sa position au sommet de la colline, la maison domine la Vallée du Suran à l'Ouest et en direction de la chaine du haut Jura à l' Est.

Le calme de son parc est reposant pour les retraités qui y coulent des jours paisibles.

L'église mérite aussi une visite avec ses chapelles du 16ème, la statue équestre de Saint Julien et ses vitraux datés de 1508, les plus anciens de Franche Comté. Ils auraient été confectionnés par les maîtres verriers qui ont réalisé ceux de la cathédrale de Brou à Bourg en Bresse.

Le bâtiment de la mairie était la maison du Baron Janet. Laurent Marie Janet, né à St Julien en 1758, fut avocat, député de dole en 1837 et conseiller d'état sous l' Empire. Brillant orateur, il fit don de sa maison à la commune de St Julien pour en faire la maison commune et une école. jusque dans les années 60, le premier étage était le siège du tribunal et de la mairie, le rez de chaussée salle de cinéma, école maternelle et divers bureaux. L'ensemble actuel a été inauguré le 1er mai 1971, avec la salle du foyer et du conseil municipal.

Face à la place, la maion de la Petite Montagne, siège de l' ADAPEMONT (association pour le développement et l'aménagement de la petite montagne) fait office de point d'information touristique. Tous les commerces de première nécessité sont présents, Une banque,  Agence postale communale, gendarmerie, centre de secours, ADMR.  

Aricia - Le spécialiste internet du Jura

site créé avec Agestis , système de gestion de contenu