Bienvenue sur le site officiel de la commune de Saint-Julien sur Suran (Jura)

Mairie de Saint Julien sur Suran

Aller au contenu
Vie touristique > A visiter    

A visiter

Château d'Andelot Morval

Château du XIIe siècle.

L'harmonie qui règne entre le château du XIIe siècle, le petit jardin "à la française", les arbres magnifiques de la forêt et la vue panoramique de la terrasse sur les monts du Jura sont un régal pour les yeux et l'âme. 

Privé, ne se visite pas.

Château de Montdifier à Aromas

Le Château de Montdidier fût construit entre le XIe et le XIIe siècles et était une forteresse importante du pays.

Le Château fût détruit à 6 reprises entre le XIVe et le XVIe siècle. Il subsiste aujourd'hui plusieurs ruines (tours et murailles d'enceinte). Le site est accessible par un chemin balisé depuis Marsonnas (commune d' Aromas). Le Château fait aujourd'hui l'objet de chantiers de restauration.

Ne se visite pas.

Château de Cornod

Château du XIVe siècle, transformé au XIXe en château néo-renaissance

Privé, ne se visite pas.

Château de Cressia

Chateau du XIIIe siècle.

Privé, ne se visite pas

La Tour de Dramlay

Deux dynasties, les DRAMELAY (1040-1240) et les CHALON se sont succédées à Dramelay. Les Chalon construisirent la tour au XIIIe siècle. Le château fut détruit à la fin du XVe siècle par les troupes de Louis XI. On y trouve toujours l'emplacement du donjon, d'un corps de bâtiment d'une tour d'angle et de diverses fortifications.

On y retrouve aussi les ruines d'un village médiéval (1334) avec de nombreux puits ainsi qu'une chapelle du XIIe siècle construite par Amédée de Dramelay (Ordre des Templiers)

Ses vestiges actuels rappellent sa période florissante des XIe et XIIIe siècles. Ils font l'objet de travaux de sauvegarde par l' ADAPEMONT. Pour découvrir les lieux qui ont abrité Bernard de Dramelay grand maître de l'ordre du Temple, partez pour une boucle de petite randonnée de 8 km à partir du village de Dramelay. Sur le site du château un sentier du patrimoine est jalonné de panneaux d'interprétation.

Ne se visite pas.

Château de Marigna sur Valouse

Château du XIIe siècle.

Le Château est restauré, il possède un grand donjon pentagonal, une façade, une terrasse et des jardins de la fin du XVIIe siècle.

Privé, ne se visite pas. 

Château d'Orgelet

Edifié sur la colline au Sud du Mont Orgier, le Château fort devient important au XIIIe siècle.

La colline escarpée détachée au sud du Mont Orgier offre un bon poste d'observation et un site facile à défendre qui a déjà pu être occupé après la conquête romaine. Un château fort y est édifié et sans doute agrandi par la suite. Au XIIIe siècle il est imposant. Une première muraille entoure le donjon carré couvert de plomb, les logis les communs, une seconde ferme, sauf une ouverture au sud, la basse cour aménagée pour le retrait des habitants d'un large périmètre en cas de péril.

C'est au pied de la colline du château, sous sa protection, que vient s'établir la communauté d'Orgelet qui tire son nom du Mont Orgier qui la domine : maison de bois et maisons de pierre. Elle est pour la première fois citée en 1227.

Château de Présilly

Bâti au 13e siècle, le château de Presilly fait l'objet de restauration.

Ne se visite pas.

Château d'Oliferne à Vescles

Le château, construit au XIIIe siècle à 807m d'altitude, constitue un belvédère incomparable. C'était une construction en "éperon barré" occupant tout le sommet du pic rocheux. Considéré comme imprenable, il fut cependant conquis en 1361 par Thibaud de Chauffour, chef des routiers, qui rançonna Tristan de Chalon pour 1000 florins.

Le château fut en partie détruit en 1455, puis réparé et occupé par une garnison comtoise. En 1592, les troupes du Roi de France Henri IV envahirent la Franche Comté, détruisirent de nombreux châteaux dont celui d'Oliferne. La Seigneurie d' Oliferne passa par héritage en 1607 à la famille de l' Aubépin qui possède toujours ce site.

Aricia - Le spécialiste internet du Jura

site créé avec Agestis , système de gestion de contenu